Musée d'Histoire de Marseille

Musée d'Histoire de Marseille


Exposition de photographies

Du mardi 8 juin 2021 au dimanche 29 août 2021

Une démarche interdisciplinaire proposée par le collège Germaine Tillion et le lycée professionnel Blaise Pascal reliant l’histoire et les arts plastiques.

Cette exposition est le fruit d’une collaboration entre deux établissements scolaires de Marseille : le collège Germaine Tillion et le lycée professionnel Blaise Pascal. Ce projet artistique innovant mis en place dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle, a permis à deux classes de niveaux scolaires différents de se rencontrer et de travailler ensemble : une classe de quatrième du collège et la classe de première bac professionnel photographie du lycée.

Au démarrage du projet, la consigne donnée aux binômes d’élèves (composés d’un lycéen et d’un collégien) était la suivante : réaliser des photographies artistiques ayant pour décor la Vieille Charité, et représentant des scènes qui auraient pu se dérouler en 1720, au temps de la peste.

Les objectifs pédagogiques portaient sur l’acquisition de connaissances en matière d’Histoire et d’Histoire de l’art. Les élèves ont d’abord abordé l’Histoire de la ville de Marseille au XVIIIe siècle et découvert la Vieille Charité, lieu d’enfermement des populations considérées comme indigentes lors de la peste de 1720. Ils ont pu découvrir des tableaux de Michel Serre, illustrant ce chapitre de l’histoire de la ville au Musée des Beaux-arts de Marseille. Après avoir recherché les cadrages et jeux de lumières qui pourraient mettre en valeur l’architecture d’exception de la Vieille Charité tout en retranscrivant l’atmosphère qui pouvait régner à l’époque de la peste, les élèves ont réalisé des prises de vue à la Vieille Charité puis en studio. En classe, les lycéens ont ensuite intégré les photos prises en studio dans les photos de décors de la Vieille Charité.

C'est en toute logique que le musée d'Histoire de Marseille, qui commémore dans le cadre de l'événement Marseille en temps de peste, 1720-1722 // 2020-2022 l'arrivée de la Peste à Marseille et en Provence en 1720, accueille cette très belle exposition de photographies.

En collaboration avec la direction des musées de Marseille, le musée des Beaux-arts de Marseille et le musée d’Histoire de Marseille.

 

Crédit photo: Dorio BENTAHAR


Exposition de photographies

Du mardi 8 juin 2021 au dimanche 29 août 2021

Une démarche interdisciplinaire proposée par le collège Germaine Tillion et le lycée professionnel Blaise Pascal reliant l’histoire et les arts plastiques.

Cette exposition est le fruit d’une collaboration entre deux établissements scolaires de Marseille : le collège Germaine Tillion et le lycée professionnel Blaise Pascal. Ce projet artistique innovant mis en place dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle, a permis à deux classes de niveaux scolaires différents de se rencontrer et de travailler ensemble : une classe de quatrième du collège et la classe de première bac professionnel photographie du lycée.

Au démarrage du projet, la consigne donnée aux binômes d’élèves (composés d’un lycéen et d’un collégien) était la suivante : réaliser des photographies artistiques ayant pour décor la Vieille Charité, et représentant des scènes qui auraient pu se dérouler en 1720, au temps de la peste.

Les objectifs pédagogiques portaient sur l’acquisition de connaissances en matière d’Histoire et d’Histoire de l’art. Les élèves ont d’abord abordé l’Histoire de la ville de Marseille au XVIIIe siècle et découvert la Vieille Charité, lieu d’enfermement des populations considérées comme indigentes lors de la peste de 1720. Ils ont pu découvrir des tableaux de Michel Serre, illustrant ce chapitre de l’histoire de la ville au Musée des Beaux-arts de Marseille. Après avoir recherché les cadrages et jeux de lumières qui pourraient mettre en valeur l’architecture d’exception de la Vieille Charité tout en retranscrivant l’atmosphère qui pouvait régner à l’époque de la peste, les élèves ont réalisé des prises de vue à la Vieille Charité puis en studio. En classe, les lycéens ont ensuite intégré les photos prises en studio dans les photos de décors de la Vieille Charité.

C'est en toute logique que le musée d'Histoire de Marseille, qui commémore dans le cadre de l'événement Marseille en temps de peste, 1720-1722 // 2020-2022 l'arrivée de la Peste à Marseille et en Provence en 1720, accueille cette très belle exposition de photographies.

En collaboration avec la direction des musées de Marseille, le musée des Beaux-arts de Marseille et le musée d’Histoire de Marseille.

 

Crédit photo: Dorio BENTAHAR

Samedi 19 et dimanche 20 juin

Depuis 2010, les Journées nationales de l’archéologie sensibilisent le grand public à la diversité du patrimoine archéologique, aux résultats de la recherche et aux différentes spécialisations et méthodes de fouilles.
Le temps d'un week-end, tous les acteurs du monde de l’archéologie se mobilisent pour faire découvrir au plus grand nombre les richesses et les coulisses de cette science. Les Journées européennes de l'archéologie sont pilotées par l'Inrap sous l'égide du ministère de la Culture.  

Au musée d’Histoire de Marseille, de nombreuses visites thématiques en lien avec l’archéologie , des visites de sites archéologiques (oppidum du Verduron, site archéologique du port antique…), des ateliers interactifs sont au programme de ces deux jours.

Consulter l’ensemble du programme : https://journees-archeologie.fr/

Le musée des Docks romains sera malheureusement fermé pendant tout le week-end lors de cette manifestation contrairement à ce qui est annoncé sur le programme et le flyer

Samedi 19 et dimanche 20 juin

Depuis 2010, les Journées nationales de l’archéologie sensibilisent le grand public à la diversité du patrimoine archéologique, aux résultats de la recherche et aux différentes spécialisations et méthodes de fouilles.
Le temps d'un week-end, tous les acteurs du monde de l’archéologie se mobilisent pour faire découvrir au plus grand nombre les richesses et les coulisses de cette science. Les Journées européennes de l'archéologie sont pilotées par l'Inrap sous l'égide du ministère de la Culture.  

Au musée d’Histoire de Marseille, de nombreuses visites thématiques en lien avec l’archéologie , des visites de sites archéologiques (oppidum du Verduron, site archéologique du port antique…), des ateliers interactifs sont au programme de ces deux jours.

Consulter l’ensemble du programme : https://journees-archeologie.fr/

Le musée des Docks romains sera malheureusement fermé pendant tout le week-end lors de cette manifestation contrairement à ce qui est annoncé sur le programme et le flyer

Vendredi 18 juin à 18h

Par Karole Vail , directrice de la collection Peggy-Guggenheim de Venise et de la Fondation Solomon-Guggenheim pour l’Italie. Elle a auparavant travaillé 20 ans à la Fondation Solomon-Guggenheim de New-York.

Karole Vail reviendra sur le rôle historique de sa grand-mère, Peggy Guggenheim, en une présentation visuelle de son parcours comme collectionneuse et mécène. Elle parlera également du rôle social et artistique que le musée Guggenheim de Venise porte aujourd’hui, dans la continuité de l’œuvre de sa fondatrice. Karole Vail interviendra à l’invitation de l’Association Villa Air-Bel, porteuse du projet de création d’un musée-mémorial racontant l’histoire de cette villa qui a servi de refuge durant la Seconde Guerre mondiale à de nombreux artistes et intellectuels européens persécutés par les Nazis et le Régime de Vichy, dont Peggy Guggenheim. Grâce à l’action du journaliste américain Varian Fry et de son équipe, à celle du vice-consul des États-Unis, Hiram Bingham et de mécènes, dont Peggy Guggenheim, André Breton, Max Ernst, Claude Lévi-Strauss, Hannah Arendt, André Masson, et 2000 autres personnalités ont pu rejoindre les États-Unis entre 1940 et1941.

En partenariat avec la direction des musées de Marseille, le Musée d’Histoire de Marseille, le Musée Cantini et le Consulat général des États-Unis. Avec le soutien de l’Association Varian Fry et de l’Institut SoMuM d’Aix-Marseille Université.

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison du contexte sanitaire!

Vendredi 18 juin à 18h

Par Karole Vail , directrice de la collection Peggy-Guggenheim de Venise et de la Fondation Solomon-Guggenheim pour l’Italie. Elle a auparavant travaillé 20 ans à la Fondation Solomon-Guggenheim de New-York.

Karole Vail reviendra sur le rôle historique de sa grand-mère, Peggy Guggenheim, en une présentation visuelle de son parcours comme collectionneuse et mécène. Elle parlera également du rôle social et artistique que le musée Guggenheim de Venise porte aujourd’hui, dans la continuité de l’œuvre de sa fondatrice. Karole Vail interviendra à l’invitation de l’Association Villa Air-Bel, porteuse du projet de création d’un musée-mémorial racontant l’histoire de cette villa qui a servi de refuge durant la Seconde Guerre mondiale à de nombreux artistes et intellectuels européens persécutés par les Nazis et le Régime de Vichy, dont Peggy Guggenheim. Grâce à l’action du journaliste américain Varian Fry et de son équipe, à celle du vice-consul des États-Unis, Hiram Bingham et de mécènes, dont Peggy Guggenheim, André Breton, Max Ernst, Claude Lévi-Strauss, Hannah Arendt, André Masson, et 2000 autres personnalités ont pu rejoindre les États-Unis entre 1940 et1941.

En partenariat avec la direction des musées de Marseille, le Musée d’Histoire de Marseille, le Musée Cantini et le Consulat général des États-Unis. Avec le soutien de l’Association Varian Fry et de l’Institut SoMuM d’Aix-Marseille Université.

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison du contexte sanitaire!

Mardi 15 juin à 18h

Par Benjamin Michaudel, responsable de recherches archéologiques Inrap Midi-Méditerranée

À l’automne 2019, une fouille archéologique a été menée par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Marseille, sur le site côtier jouxtant la plage des Catalans, à l’emplacement de l’ancienne usine de sucre Giraudon & Fils. Les vestiges de plusieurs ensembles architecturaux ont été mis au jour, reflétant l’évolution sociale et fonctionnelle de l’anse des Catalans.
Benjamin Michaudel, responsable d’opération de la fouille, présente l’histoire du site, depuis l’apogée du lazaret de Saint-Lambert au milieu du XVII° siècle, jusqu’à la destruction de la sucrerie en 2018.

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison du contexte sanitaire

Mardi 15 juin à 18h

Par Benjamin Michaudel, responsable de recherches archéologiques Inrap Midi-Méditerranée

À l’automne 2019, une fouille archéologique a été menée par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Marseille, sur le site côtier jouxtant la plage des Catalans, à l’emplacement de l’ancienne usine de sucre Giraudon & Fils. Les vestiges de plusieurs ensembles architecturaux ont été mis au jour, reflétant l’évolution sociale et fonctionnelle de l’anse des Catalans.
Benjamin Michaudel, responsable d’opération de la fouille, présente l’histoire du site, depuis l’apogée du lazaret de Saint-Lambert au milieu du XVII° siècle, jusqu’à la destruction de la sucrerie en 2018.

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison du contexte sanitaire

À partir du mardi 25 mai 2021 à 18h sur notre chaîne YouTube

Par Annick Riani, historienne, service archéologie, musée d'Histoire de Marseille.

Dans un contexte général de sensibilisation de nos sociétés aux questions environne-mentales, les pollutions d’origines diverses constituent aujourd’hui un courant impor-tant de l’historiographie française et régionale. En effet, certaines pollutions ont très précocement fait l’objet de réglementations en raison des plaintes émises par les riverains des cloaques, cimetières, manufactures, équipements publics considérés comme malodorants, insalubres ou dangereux. Or, Marseille, qui ne disposait plus de faubourg depuis le XIVe siècle, présente une situation un peu singulière eu égard à son développement urbain et manufacturier.

Peu de marseillais imaginent aujourd’hui à quel point les marges septentrionales de la ville (dans le cas présent la Porte d’Aix et le vallon de la Joliette) étaient des zones de relégation pour des activités polluantes ou insalubres. Comment ce phénomène s’est-il développé jusque dans la première moitié du XIXe siècle et comment s’est-il déplacé ultérieurement à Arenc ? C’est ce que nous proposons d’examiner à l’aide d’un diaporama.

 

Cliquez ici pour découvrir la conférence !

 

Cliquez ici pour découvrir la conférence !

 

À partir du mardi 25 mai 2021 à 18h sur notre chaîne YouTube

Par Annick Riani, historienne, service archéologie, musée d'Histoire de Marseille.

Dans un contexte général de sensibilisation de nos sociétés aux questions environne-mentales, les pollutions d’origines diverses constituent aujourd’hui un courant impor-tant de l’historiographie française et régionale. En effet, certaines pollutions ont très précocement fait l’objet de réglementations en raison des plaintes émises par les riverains des cloaques, cimetières, manufactures, équipements publics considérés comme malodorants, insalubres ou dangereux. Or, Marseille, qui ne disposait plus de faubourg depuis le XIVe siècle, présente une situation un peu singulière eu égard à son développement urbain et manufacturier.

Peu de marseillais imaginent aujourd’hui à quel point les marges septentrionales de la ville (dans le cas présent la Porte d’Aix et le vallon de la Joliette) étaient des zones de relégation pour des activités polluantes ou insalubres. Comment ce phénomène s’est-il développé jusque dans la première moitié du XIXe siècle et comment s’est-il déplacé ultérieurement à Arenc ? C’est ce que nous proposons d’examiner à l’aide d’un diaporama.

 

Cliquez ici pour découvrir la conférence !

 

Cliquez ici pour découvrir la conférence !

 

 

Venez découvrir notre toute nouvelle chaîne YouTube "Musées de Marseille". Et cliquez sur la playlist « Musée d’Histoire de Marseille » .Vous y découvrirez un éventail de nos ressources audiovisuelles ( films, conférences…) et pourrez vous documenter à l’envie sur l’histoire de la ville.
 

Découvrez notre chaîne !

 

Abonnez-vous !

 

Venez découvrir notre toute nouvelle chaîne YouTube "Musées de Marseille". Et cliquez sur la playlist « Musée d’Histoire de Marseille » .Vous y découvrirez un éventail de nos ressources audiovisuelles ( films, conférences…) et pourrez vous documenter à l’envie sur l’histoire de la ville.
 

Découvrez notre chaîne !

 

Abonnez-vous !

S'abonner à RSS - Musée d'Histoire de Marseille