Musée d'Histoire de Marseille

Musée d'Histoire de Marseille
Dans le cadre des mardis de l'Histoire ► Mardi 6 octobre à 18h

 

Conférence par Martine Denoyelle, conservatrice en chef, institut national du patrimoine et Claude Pouzadoux, Directrice du Centre Jean Bérard, Centre national de la recherche scientifique

Prolongez votre visite de l’exposition en suivant le sillage de deux héros que leurs aventures ont conduits à errer de longues années sur les flots : Jason, parti conquérir la toison d’or en Colchide pour regagner le trône d’Iolcos, et Ulysse, s’efforçant de regagner sa patrie à l’issue de la guerre de Troie. Leurs périples respectifs dessinent à travers la Méditerranée et au-delà une géographie mythique, au travers d’aventures qui ont fourni la matière de bien des chefs-d’œuvre de la céramique grecque.

 

Auditorium du musée, en libre accès dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

Dans le cadre des mardis de l'Histoire ► Mardi 6 octobre à 18h

 

Conférence par Martine Denoyelle, conservatrice en chef, institut national du patrimoine et Claude Pouzadoux, Directrice du Centre Jean Bérard, Centre national de la recherche scientifique

Prolongez votre visite de l’exposition en suivant le sillage de deux héros que leurs aventures ont conduits à errer de longues années sur les flots : Jason, parti conquérir la toison d’or en Colchide pour regagner le trône d’Iolcos, et Ulysse, s’efforçant de regagner sa patrie à l’issue de la guerre de Troie. Leurs périples respectifs dessinent à travers la Méditerranée et au-delà une géographie mythique, au travers d’aventures qui ont fourni la matière de bien des chefs-d’œuvre de la céramique grecque.

 

Auditorium du musée, en libre accès dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

Mercredi 28 octobre de 14h30 à 16h30

 

Enfants de 5 à 8 ans accompagnés d’un adulte

Pingouin, dauphin, sirène, sanglier, aigle, dragon, chien, cheval, bœuf, chat, lion… Du plus fantastique au plus domestique et de l’Antiquité à nos jours, les hommes ont toujours vécu en compagnie d’animaux. Partez à la chasse aux animaux du musée et de l'exposition « Terre ! Escales mythiques en Méditerranée » et découvrez l’histoire des hommes qu’ils accompagnaient. À l’aide de pochoirs individuels, les enfants dessinent ensuite les animaux qu’ils ont repérés dans le musée.

 

Tarifs : Adultes : Droits d’entrée à l’exposition  (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit. Enfants : 4€ Atelier + entrée au musée gratuites

Enfants moins de 5 ans : Atelier et entrée gratuits

.Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr.

 

Mercredi 28 octobre de 14h30 à 16h30

 

Enfants de 5 à 8 ans accompagnés d’un adulte

Pingouin, dauphin, sirène, sanglier, aigle, dragon, chien, cheval, bœuf, chat, lion… Du plus fantastique au plus domestique et de l’Antiquité à nos jours, les hommes ont toujours vécu en compagnie d’animaux. Partez à la chasse aux animaux du musée et de l'exposition « Terre ! Escales mythiques en Méditerranée » et découvrez l’histoire des hommes qu’ils accompagnaient. À l’aide de pochoirs individuels, les enfants dessinent ensuite les animaux qu’ils ont repérés dans le musée.

 

Tarifs : Adultes : Droits d’entrée à l’exposition  (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit. Enfants : 4€ Atelier + entrée au musée gratuites

Enfants moins de 5 ans : Atelier et entrée gratuits

.Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr.

 

Mercredi 28 octobre de 10h à 11h

 

Enfants de 3 à 6 ans accompagnés d’un adulte.

La statue de Béatrice, comtesse de Provence, a perdu ses couleurs. Comment les retrouver ? Des petites histoires, des comptines, des poèmes et l’observation des vitrines aideront les enfants à retrouver ces couleurs et à les reproduire sur un coloriage.

 

Tarif : adulte : gratuit / de 5 à 18 ans : 4 € / moins de 5 ans : gratuit.
Sur réservation au  musee-histoire@marseille.fr / 04 91 55 36 00

 

 

Mercredi 28 octobre de 10h à 11h

 

Enfants de 3 à 6 ans accompagnés d’un adulte.

La statue de Béatrice, comtesse de Provence, a perdu ses couleurs. Comment les retrouver ? Des petites histoires, des comptines, des poèmes et l’observation des vitrines aideront les enfants à retrouver ces couleurs et à les reproduire sur un coloriage.

 

Tarif : adulte : gratuit / de 5 à 18 ans : 4 € / moins de 5 ans : gratuit.
Sur réservation au  musee-histoire@marseille.fr / 04 91 55 36 00

 

 

Mercredi 21 octobre de 14h30 à 16h30

 

Sur une plaque d’argile, viens mettre en volume ton bas-relief représentant un navire marchand de l’époque antique. Ton œuvre est à venir retirer au musée après séchage et cuisson !

 

➤ Tarif : Adultes Entrée au musée gratuite + Atelier gratuit

Enfants : 4€ Atelier + entrée au musée gratuites

Enfants moins de 5 ans : Atelier et entrée gratuits

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Mercredi 21 octobre de 14h30 à 16h30

 

Sur une plaque d’argile, viens mettre en volume ton bas-relief représentant un navire marchand de l’époque antique. Ton œuvre est à venir retirer au musée après séchage et cuisson !

 

➤ Tarif : Adultes Entrée au musée gratuite + Atelier gratuit

Enfants : 4€ Atelier + entrée au musée gratuites

Enfants moins de 5 ans : Atelier et entrée gratuits

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Mercredi 21 octobre de 10h à 12h

 

Enfants à partir de 8 ans accompagnés d’un adulte

En atelier, les enfants reproduisent sur un tesson d’argile un motif inspiré des représentations mythologique peintes sur les vases grecs à figures rouges ou noires. L’objet est à récupérer au musée d’Histoire après cuisson.

 

Tarifs : Adultes, droit d’entrée à l’exposition (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit.

Enfants : entrée à l’exposition gratuite + 4€ Atelier

Enfants moins de 5ans : Atelier gratuit

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Mercredi 21 octobre de 10h à 12h

 

Enfants à partir de 8 ans accompagnés d’un adulte

En atelier, les enfants reproduisent sur un tesson d’argile un motif inspiré des représentations mythologique peintes sur les vases grecs à figures rouges ou noires. L’objet est à récupérer au musée d’Histoire après cuisson.

 

Tarifs : Adultes, droit d’entrée à l’exposition (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit.

Enfants : entrée à l’exposition gratuite + 4€ Atelier

Enfants moins de 5ans : Atelier gratuit

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Samedi 17 et 31 octobre de 10h30 à 12h30

 

Adultes et enfants à partir de 10 ans

Le dessin comme moyen de transport pour un voyage dans l’espace et dans le temps. Le temps d'une exposition, votre traversée de la Méditerranée antique sera ponctuée d'escales où vous dessinerez la forme des vases et les scènes représentées : visages, animaux, héros de la mythologie.

 

Tarifs : Adultes, droit d’entrée à l’exposition (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit.

Enfants : entrée à l’exposition gratuite + 4€ Atelier

Enfants moins de 5ans : Atelier gratuit

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

 

Samedi 17 et 31 octobre de 10h30 à 12h30

 

Adultes et enfants à partir de 10 ans

Le dessin comme moyen de transport pour un voyage dans l’espace et dans le temps. Le temps d'une exposition, votre traversée de la Méditerranée antique sera ponctuée d'escales où vous dessinerez la forme des vases et les scènes représentées : visages, animaux, héros de la mythologie.

 

Tarifs : Adultes, droit d’entrée à l’exposition (plein tarif: 6 €/ tarif réduit : 3 €)  +Atelier  gratuit.

Enfants : entrée à l’exposition gratuite + 4€ Atelier

Enfants moins de 5ans : Atelier gratuit

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

 

Dans le cadre du festival Image de ville ► Du vendredi 16 au dimanche 18 octobre 2020

 

Avec le soutien de l’École Urbaine de Lyon en partenariat avec le Musée d’Histoire de Marseille

Il y a vingt ans paraissait le livre de Thierry Paquot et Michel Lussault : La ville et l’urbain, l’état des savoirs (La découverte, 2000)

Image de ville propose au géographe et au philosophe de profiter de l’édition 2020 du festival pour, en une sorte d’université populaire provisoire, rendre publique ce « livre en chantier ». Des personnalités de multiples horizons : architectes, archéologues, philosophes, paysagistes, etc. , invités par Thierry Paquot et Michel Lussault, participeront aux discussions autour des thèmes qui structureront le livre. Ces « assemblées éphémères » se dérouleront au Musée d’Histoire de Marseille pendant les Journées Nationales d’Architecture, lors de trois rendez-vous thématiques .

Entrée libre à l'auditorium du musée dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

— L’IMAGINAIRE URBAIN ET LE PRENDRE SOIN
Vendredi 16 octobre - 18h - Musée d’histoire de Marseille


Le cinéma, tout comme les séries, trouvent dans l’urbain les conditions mêmes de son
rapport au monde. L’urbain n’est aucunement un décor qui accueillerait des intrigues,
mais il s’impose comme récit, récit choral témoignant des mille et une configurations
existentielles propres aux urbains. Datapolitique, violences ordinaires, inégalités
et ségrégations socio-spatiales, mal-être, mais aussi résistance zadiste, inventivité
expérimentale, géopoétique de l’habiter, deviennent les matériaux de notre condition
urbaine où s’affirme le prendre soin des lieux, des choses et des gens.
Invités : Fabienne Brugère (philosophe), Pauline Marchetti et Jacques Ferrier
(architectes) et Agnès Sinaï (journaliste environnementale)


— LES PATHOLOGIES DE LA VULNERABILITE URBAINE
Samedi 17 octobre - 15h - Musée d’histoire de Marseille



La covid-19 a révélé la fragilité des mégacités et des sociétés à haute technologie qui
se croyaient invulnérables. Le confinement et le déconfinement imposés, les gestes
barrières et les tests conseillés, la peur de la maladie et de la mort, sont à l’origine de
nombreuses pathologies de nature différente. Comment les connaître et les soigner ?
Aux maux des humains s’ajoutent ceux de la faune et de la flore en des interactions
inédites : comment garantir la santé à chacun en lui assurant la plus large autonomie ?
Comment soigner la Terre après l’avoir tant meurtrie ? Quels liens établir entre l’urbain
et la santé ? Faut-il redessiner l’hôpital ?
Invités : Frédéric Keck (anthropologue), Agnès Sourisseau (paysagiste) et Sébastien
Thiéry, coordinateur du PEROU (Le Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines)


— SORTIR DE L’URBAIN ECOSIDAIRE ?
Dimanche 18 octobre - 11h - Musée d’histoire de Marseille


La révolution néolithique génère l’agriculture et l’urbanisation, le productivisme né à
la fin du XVIIIe siècle industrialise les campagnes, les transports, les villes et accorde
aux humains le privilège de saccager la planète au nom du progrès...Depuis, la terre
est devenue urbaine en combinant les non-villes aux non-campagnes. Comment peut-on
sortir de cette impasse urbaine écocidaire ?
Invités : Jean-Paul Demoule (archéologue), Philippe Madec (architecte) et Fabienne
Quéméneur (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine)



 

Dans le cadre du festival Image de ville ► Du vendredi 16 au dimanche 18 octobre 2020

 

Avec le soutien de l’École Urbaine de Lyon en partenariat avec le Musée d’Histoire de Marseille

Il y a vingt ans paraissait le livre de Thierry Paquot et Michel Lussault : La ville et l’urbain, l’état des savoirs (La découverte, 2000)

Image de ville propose au géographe et au philosophe de profiter de l’édition 2020 du festival pour, en une sorte d’université populaire provisoire, rendre publique ce « livre en chantier ». Des personnalités de multiples horizons : architectes, archéologues, philosophes, paysagistes, etc. , invités par Thierry Paquot et Michel Lussault, participeront aux discussions autour des thèmes qui structureront le livre. Ces « assemblées éphémères » se dérouleront au Musée d’Histoire de Marseille pendant les Journées Nationales d’Architecture, lors de trois rendez-vous thématiques .

Entrée libre à l'auditorium du musée dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

— L’IMAGINAIRE URBAIN ET LE PRENDRE SOIN
Vendredi 16 octobre - 18h - Musée d’histoire de Marseille


Le cinéma, tout comme les séries, trouvent dans l’urbain les conditions mêmes de son
rapport au monde. L’urbain n’est aucunement un décor qui accueillerait des intrigues,
mais il s’impose comme récit, récit choral témoignant des mille et une configurations
existentielles propres aux urbains. Datapolitique, violences ordinaires, inégalités
et ségrégations socio-spatiales, mal-être, mais aussi résistance zadiste, inventivité
expérimentale, géopoétique de l’habiter, deviennent les matériaux de notre condition
urbaine où s’affirme le prendre soin des lieux, des choses et des gens.
Invités : Fabienne Brugère (philosophe), Pauline Marchetti et Jacques Ferrier
(architectes) et Agnès Sinaï (journaliste environnementale)


— LES PATHOLOGIES DE LA VULNERABILITE URBAINE
Samedi 17 octobre - 15h - Musée d’histoire de Marseille



La covid-19 a révélé la fragilité des mégacités et des sociétés à haute technologie qui
se croyaient invulnérables. Le confinement et le déconfinement imposés, les gestes
barrières et les tests conseillés, la peur de la maladie et de la mort, sont à l’origine de
nombreuses pathologies de nature différente. Comment les connaître et les soigner ?
Aux maux des humains s’ajoutent ceux de la faune et de la flore en des interactions
inédites : comment garantir la santé à chacun en lui assurant la plus large autonomie ?
Comment soigner la Terre après l’avoir tant meurtrie ? Quels liens établir entre l’urbain
et la santé ? Faut-il redessiner l’hôpital ?
Invités : Frédéric Keck (anthropologue), Agnès Sourisseau (paysagiste) et Sébastien
Thiéry, coordinateur du PEROU (Le Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines)


— SORTIR DE L’URBAIN ECOSIDAIRE ?
Dimanche 18 octobre - 11h - Musée d’histoire de Marseille


La révolution néolithique génère l’agriculture et l’urbanisation, le productivisme né à
la fin du XVIIIe siècle industrialise les campagnes, les transports, les villes et accorde
aux humains le privilège de saccager la planète au nom du progrès...Depuis, la terre
est devenue urbaine en combinant les non-villes aux non-campagnes. Comment peut-on
sortir de cette impasse urbaine écocidaire ?
Invités : Jean-Paul Demoule (archéologue), Philippe Madec (architecte) et Fabienne
Quéméneur (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine)



 

Dans le cadre des mardis de l'Histoire ► Mardi 13 octobre à 18h

 

Par Régis Bertrand, professeur émérite d’histoire moderne, Aix-Marseille université.

 

Henri de Belsunce (1670-1755) s’est rendu célèbre pendant la peste de 1720-1722 pour son sens de l’organisation et surtout son action personnelle, à la fois charitable et spirituelle, auprès des malades, qui lui valut tous les éloges. À son initiative, le diocèse puis la ville furent les premiers au monde à être placés sous la protection du Sacré-Cœur de Jésus. Ses activités ont été multiples et inlassables.

Cependant, ce prélat au « cœur naturellement sensible » dont les proches ont loué l’aménité, la sociabilité et la générosité, n’a eu de cesse de figurer parmi les évêques antijansénistes les plus intransigeants et virulents, alors que les jansénistes ou ceux qu’il réputait tels n’étaient dans son diocèse qu’une faible minorité, constituée en partie de religieuses et de laïques dévotes – elles furent les plus courageuses à l’affronter. La postérité a surtout retenu son dévouement pendant la peste, qui a fait de lui un indiscutable héros.

 

Auditorium du musée, en libre accès dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

Dans le cadre des mardis de l'Histoire ► Mardi 13 octobre à 18h

 

Par Régis Bertrand, professeur émérite d’histoire moderne, Aix-Marseille université.

 

Henri de Belsunce (1670-1755) s’est rendu célèbre pendant la peste de 1720-1722 pour son sens de l’organisation et surtout son action personnelle, à la fois charitable et spirituelle, auprès des malades, qui lui valut tous les éloges. À son initiative, le diocèse puis la ville furent les premiers au monde à être placés sous la protection du Sacré-Cœur de Jésus. Ses activités ont été multiples et inlassables.

Cependant, ce prélat au « cœur naturellement sensible » dont les proches ont loué l’aménité, la sociabilité et la générosité, n’a eu de cesse de figurer parmi les évêques antijansénistes les plus intransigeants et virulents, alors que les jansénistes ou ceux qu’il réputait tels n’étaient dans son diocèse qu’une faible minorité, constituée en partie de religieuses et de laïques dévotes – elles furent les plus courageuses à l’affronter. La postérité a surtout retenu son dévouement pendant la peste, qui a fait de lui un indiscutable héros.

 

Auditorium du musée, en libre accès dans la limite des places disponibles. Attention jauge limitée en raison des conditions sanitaires. Ouverture de l'auditorium à partir de 17h30.

Mardi 6 octobre de 12h30 à 13h30

 

Par Martine Denoyelle et Claude Pouzadoux

 

Tarifs : adulte : entrée à l’exposition :  (plein tarif : 6 €/ tarif réduit : 3 €) Moins de 18 ans : gratuit.
Sur réservation au musee-histoire@marseille.fr / 04 91 55 36 00

Mardi 6 octobre de 12h30 à 13h30

 

Par Martine Denoyelle et Claude Pouzadoux

 

Tarifs : adulte : entrée à l’exposition :  (plein tarif : 6 €/ tarif réduit : 3 €) Moins de 18 ans : gratuit.
Sur réservation au musee-histoire@marseille.fr / 04 91 55 36 00

Samedi 26 septembre de 15h À 16h30

Par Sophie Ledrole, guide-conférencière au musée d’Histoire de Marseille

 

Vecteurs de la culture grecque en Occident, importés par la cité phocéenne Massalia, les vases grecs offrent une riche imagerie maritime et mythologique.

À partir des collections de la Bibliothèque Nationale de France et des collections des musées de Marseille, l'exposition Terre ! Escales mythiques en Méditerranée propose au visiteur d'embarquer pour un voyage de vase en vase dans le Bassin méditerranéen, réel et légendaire, à la rencontre des grecs voyageurs, de leurs mythes et héros : Ulysse, Héraklès, Jason...

 

Tarifs musée d'histoire de Marseille : Adulte billet d’entrée à l’exposition (6 €/3 €) + 3 € (visite guidée)/ De 12 à 18 ans : 1,50 € / Moins de 12 ans : gratuit. Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Samedi 26 septembre de 15h À 16h30

Par Sophie Ledrole, guide-conférencière au musée d’Histoire de Marseille

 

Vecteurs de la culture grecque en Occident, importés par la cité phocéenne Massalia, les vases grecs offrent une riche imagerie maritime et mythologique.

À partir des collections de la Bibliothèque Nationale de France et des collections des musées de Marseille, l'exposition Terre ! Escales mythiques en Méditerranée propose au visiteur d'embarquer pour un voyage de vase en vase dans le Bassin méditerranéen, réel et légendaire, à la rencontre des grecs voyageurs, de leurs mythes et héros : Ulysse, Héraklès, Jason...

 

Tarifs musée d'histoire de Marseille : Adulte billet d’entrée à l’exposition (6 €/3 €) + 3 € (visite guidée)/ De 12 à 18 ans : 1,50 € / Moins de 12 ans : gratuit. Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr

Pages

S'abonner à RSS - Musée d'Histoire de Marseille