Rencontre et projection : Dans l’atelier des vivants

Mercredi 25 mai à 18h

Par Simon Roussin, Raphaël Meltz et Louise Moaty. Auteurs de la bande dessinée Des vivants.

Été 1940 : la France est occupée. Certains pourtant refusent la fatalité : à Paris, au cœur du Musée de l’Homme, quelques ethnologues se réunissent, bientôt rejoints par des gens de tous horizons — avocats, religieuses ou garagistes. Autour de Boris Vildé, d’Anatole Lewitsky, d’Yvonne Oddon, ces visionnaires posent les bases de la lutte qui mènera à la Libération : évasions de prisonniers, passages vers l’Angleterre ou la zone libre, et publication d’un journal clandestin, Résistance. Mais ces insoumis de la première heure seront bientôt trahis, dénoncés à la Gestapo et, pour beaucoup d’entre eux, exécutés.

Fruit d’un travail de recherche minutieux, Des vivants retrace l’histoire de l’un des premiers réseaux de résistance de la Seconde Guerre mondiale, celui trop méconnu du Musée de l’Homme à Paris. Sur scène, Raphaël Meltz et Louise Moaty, les deux auteurs scénaristes, et Simon Roussin, le dessinateur, nous font pénétrer dans la fabrique de cette BD exceptionnelle qui vient de recevoir le Prix spécial du jury au festival d’Angoulême.

Dans le cadre du festival « Oh les beaux jours ! »

Entrée libre à l’auditorium du musée dans la limite des places disponibles.

Mercredi 25 mai à 18h

Par Simon Roussin, Raphaël Meltz et Louise Moaty. Auteurs de la bande dessinée Des vivants.

Été 1940 : la France est occupée. Certains pourtant refusent la fatalité : à Paris, au cœur du Musée de l’Homme, quelques ethnologues se réunissent, bientôt rejoints par des gens de tous horizons — avocats, religieuses ou garagistes. Autour de Boris Vildé, d’Anatole Lewitsky, d’Yvonne Oddon, ces visionnaires posent les bases de la lutte qui mènera à la Libération : évasions de prisonniers, passages vers l’Angleterre ou la zone libre, et publication d’un journal clandestin, Résistance. Mais ces insoumis de la première heure seront bientôt trahis, dénoncés à la Gestapo et, pour beaucoup d’entre eux, exécutés.

Fruit d’un travail de recherche minutieux, Des vivants retrace l’histoire de l’un des premiers réseaux de résistance de la Seconde Guerre mondiale, celui trop méconnu du Musée de l’Homme à Paris. Sur scène, Raphaël Meltz et Louise Moaty, les deux auteurs scénaristes, et Simon Roussin, le dessinateur, nous font pénétrer dans la fabrique de cette BD exceptionnelle qui vient de recevoir le Prix spécial du jury au festival d’Angoulême.

Dans le cadre du festival « Oh les beaux jours ! »

Entrée libre à l’auditorium du musée dans la limite des places disponibles.