Au musée

Au musée

Dessin à la sanguine !

Mercredi 29 août de 10h30 à 12h

 

Viens reproduire un motif des objets des collections et apprendre lune technique artistique !

 

Tarif:

► enfants : enfant de 5 à 18 ans : 4 euros (tarif réduit : 1,50 euro*) - sans droit d'entrée / enfant de moins de 5 ans : gratuit
► adulte : activité gratuite + droit d'entrée musée selon la catégorie de l'exposition
La présence d'un adulte est obligatoire

Dessin à la sanguine !

Mercredi 29 août de 10h30 à 12h

 

Viens reproduire un motif des objets des collections et apprendre lune technique artistique !

 

Tarif:

► enfants : enfant de 5 à 18 ans : 4 euros (tarif réduit : 1,50 euro*) - sans droit d'entrée / enfant de moins de 5 ans : gratuit
► adulte : activité gratuite + droit d'entrée musée selon la catégorie de l'exposition
La présence d'un adulte est obligatoire

Vendredi 24 août de 17h à 19h

Ce circuit relie le musée d'Histoire de Marseille au musée des Docks romains en empruntant la première partie de la Voie historique.

Durée 2h. Départ du musée d'Histoire.

Présentation de la maquette de la ville antique,  des épaves, (séquences de 1 à 4) , description du Port antique, départ en direction de la rue Fiocca, place Villeneuve Bargemon (les thermes du Port) ,

place Jules Verne, visite du musée des Docks romains (Place Vivaux).

Tarifs : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )

Photographe : Laure Mèlone

Vendredi 24 août de 17h à 19h

Ce circuit relie le musée d'Histoire de Marseille au musée des Docks romains en empruntant la première partie de la Voie historique.

Durée 2h. Départ du musée d'Histoire.

Présentation de la maquette de la ville antique,  des épaves, (séquences de 1 à 4) , description du Port antique, départ en direction de la rue Fiocca, place Villeneuve Bargemon (les thermes du Port) ,

place Jules Verne, visite du musée des Docks romains (Place Vivaux).

Tarifs : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )

Photographe : Laure Mèlone

Mardi 21 août de 14h à 15h30 : Le port de Marseille au XVIIeme et XVIIIeme siècle

Sur réservation : musee-histoire@marseille.fr/ 04 91 55 36 00
Tarifs : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )     



L’essor commercial de Marseille, interrompu par la peste de 1720, reprend rapidement, notamment grâce à l’arrivée massive d’une population provençale et étrangère à la région. À partir de 1748, le transfert de la plupart des galères à Toulon permet de consacrer pleinement le port au commerce, bien que l’espace libéré ne soit occupé qu’à la fin du siècle. Le commerce au long cours se développe d’autant plus que l’art de la navigation connaît des avancées significatives qui améliorent les traversées et leur précision.

Photographe : Laure Mèlone

Mardi 21 août de 14h à 15h30 : Le port de Marseille au XVIIeme et XVIIIeme siècle

Sur réservation : musee-histoire@marseille.fr/ 04 91 55 36 00
Tarifs : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )     



L’essor commercial de Marseille, interrompu par la peste de 1720, reprend rapidement, notamment grâce à l’arrivée massive d’une population provençale et étrangère à la région. À partir de 1748, le transfert de la plupart des galères à Toulon permet de consacrer pleinement le port au commerce, bien que l’espace libéré ne soit occupé qu’à la fin du siècle. Le commerce au long cours se développe d’autant plus que l’art de la navigation connaît des avancées significatives qui améliorent les traversées et leur précision.

Photographe : Laure Mèlone

  • Mardi 21 août de 10h30 à 12h30 : Introduction à l’Histoire de Marseille à travers les ages – Focus sur les fouilles de la rue Malaval

  • Mardi 28 août de 10h30 à 12h30 : Introduction à l’Histoire de Marseille à travers les ages – Focus sur l’église Saint Martin (XIeme siècle)

➤ Tarif : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euros / enfant de moins de 12 ans : gratuit + ticket d’entrée au musée(6€/3€ ). Sur réservation au 04 91 55 36 00 ou : musee-histoire@marseille

Photographe : Laure Mélone

  • Mardi 21 août de 10h30 à 12h30 : Introduction à l’Histoire de Marseille à travers les ages – Focus sur les fouilles de la rue Malaval

  • Mardi 28 août de 10h30 à 12h30 : Introduction à l’Histoire de Marseille à travers les ages – Focus sur l’église Saint Martin (XIeme siècle)

➤ Tarif : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euros / enfant de moins de 12 ans : gratuit + ticket d’entrée au musée(6€/3€ ). Sur réservation au 04 91 55 36 00 ou : musee-histoire@marseille

Photographe : Laure Mélone

EN AOÛT, VENEZ DÉCOUVRIR 2 600 ANS D’HISTOIRE !

Mardi 7 août de 10h30 à 12h30

Le musée d’Histoire de Marseille dessine ses contours autour du site archéologique emblématique de la ville, véritable lieu d’exposition à ciel ouvert. La découverte de l’histoire de Marseille se fait en suivant un fil d’Ariane maritime et portuaire. Depuis la visite de la grotte Cosquer jusqu’au Marseille d’aujourd’hui et de demain. Chaque séquence du parcours du musée se déploie autour d’un objet phare, d’une rencontre avec un grand témoin (le marin et géographe Pythéas, Edmond Dantès, le héros d’Alexandre Dumas...) et des collections de la plus ancienne ville de France.

 

➤ Tarif : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euros / enfant de moins de 12 ans : gratuit + ticket d’entrée au musée(6€/3€ ). Sur réservation au 04 91 55 36 00 ou : musee-histoire@marseille

 

Photographe : Serge Demailly

EN AOÛT, VENEZ DÉCOUVRIR 2 600 ANS D’HISTOIRE !

Mardi 7 août de 10h30 à 12h30

Le musée d’Histoire de Marseille dessine ses contours autour du site archéologique emblématique de la ville, véritable lieu d’exposition à ciel ouvert. La découverte de l’histoire de Marseille se fait en suivant un fil d’Ariane maritime et portuaire. Depuis la visite de la grotte Cosquer jusqu’au Marseille d’aujourd’hui et de demain. Chaque séquence du parcours du musée se déploie autour d’un objet phare, d’une rencontre avec un grand témoin (le marin et géographe Pythéas, Edmond Dantès, le héros d’Alexandre Dumas...) et des collections de la plus ancienne ville de France.

 

➤ Tarif : Public individuel : 3 euros  / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euros / enfant de moins de 12 ans : gratuit + ticket d’entrée au musée(6€/3€ ). Sur réservation au 04 91 55 36 00 ou : musee-histoire@marseille

 

Photographe : Serge Demailly

Mardi 31 juillet de 10h30 à 12h30 : Visite des collections permanentes.

Tarifs : Public individuel : 3 euros / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )

Mardi 31 juillet de 10h30 à 12h30 : Visite des collections permanentes.

Tarifs : Public individuel : 3 euros / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )

Par un guide-conférencier du musée.

  • Mardi 24 juillet de 12h30 à 13h30

  • Samedi 28 juillet de 11h à 12h30

 

Tarifs : Public individuel : 3 euros / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )
Sur réservation 04 91 55 36 00/ musee-histoire@marseille.fr
 

Cliquez ici pour plus d'informations sur l'exposition "Marseille et Mai 68"

 

 

Légende : Non aux bidon villes Non aux villes-bidons. L’urbanisme est un acte au service du peuple, 1968, Paris Affiche sérigraphiée,(c) RMN/Mucem

Par un guide-conférencier du musée.

  • Mardi 24 juillet de 12h30 à 13h30

  • Samedi 28 juillet de 11h à 12h30

 

Tarifs : Public individuel : 3 euros / enfant de 12 à 18 ans : 1,50 euro / enfant de moins de 12 ans : gratuit, en plus du ticket d’entrée au musée (6€/3€ )
Sur réservation 04 91 55 36 00/ musee-histoire@marseille.fr
 

Cliquez ici pour plus d'informations sur l'exposition "Marseille et Mai 68"

 

 

Légende : Non aux bidon villes Non aux villes-bidons. L’urbanisme est un acte au service du peuple, 1968, Paris Affiche sérigraphiée,(c) RMN/Mucem

Calendrier des visites commentées en un clic : ici

A l’occasion du cinquantenaire du mouvement de mai et juin 68, le musée d’Histoire de Marseille revient sur les événements qui ont déclenché la plus grande grève de l’histoire de notre pays. Si les images des manifestations et des violences de cette période ont été largement diffusées et commentées depuis, on a surtout regardé du côté de Paris et du Quartier Latin, moins vers la province qui fut pourtant très touchée et où les formes de revendication et d’actions ont pu prendre un tour particulier. Ainsi à Marseille et dans sa région, où le mouvement n’a donné lieu à aucune émeute bien que la mobilisation ait été particulièrement importante.

L’exposition Marseille et mai 68 retrace l’histoire de ces quelques semaines selon plusieurs approches. Le volet historique montre comment le mouvement a pris forme et s’est développé, et quelles conséquences, immédiates ou plus lointaines, il a eu sur l’évolution de la société française. Surtout, l’exposition insiste sur les aspects particuliers des événements à Marseille et leur traitement par la presse quotidienne.

Le deuxième volet de l’exposition est consacré à l’art en 68, domaine ayant particulièrement contribué et profité de l’agitation des idées durant cet épisode. La présentation d’une sélection d’œuvres d’art contemporain nous rappelle également que le mouvement de mai 68 s’inscrit dans un moment particulier où des formes de contestations se sont développées partout dans le monde.

Exposition présentée en salle d’exposition temporaire et dans l’espace d'accueil en accès direct par la galerie marchande du Centre Bourse.
Accès par le hall d’accueil du musée : entrée au 2 rue Henri Barbusse 13001 ou rez-de-chaussée de la Galerie marchande du Centre Bourse.
Renseignements à l’accueil du musée et au 04 91 55 36 00/ musee-histoire@marseille.fr

Commissariat

Catherine Roux, conservatrice de bibliothèque, musée d’Histoire de Marseille

Conseillers scientifiques

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite d’histoire contemporaine, UMR LARHRA - Université de Lyon 1

Robert Mencherini, Professeur honoraire d’histoire contemporaine, UMR TELEMME - AMU

Jean-Marie Guillon,Professeur émérite d’histoire contemporaine, UMR TELEMME – AMU-CNRS

Guillaume Theulière, conservateur, adjoint au directeur des musées de la Ville de Marseille

 

 

 

Calendrier des visites commentées en un clic : ici

A l’occasion du cinquantenaire du mouvement de mai et juin 68, le musée d’Histoire de Marseille revient sur les événements qui ont déclenché la plus grande grève de l’histoire de notre pays. Si les images des manifestations et des violences de cette période ont été largement diffusées et commentées depuis, on a surtout regardé du côté de Paris et du Quartier Latin, moins vers la province qui fut pourtant très touchée et où les formes de revendication et d’actions ont pu prendre un tour particulier. Ainsi à Marseille et dans sa région, où le mouvement n’a donné lieu à aucune émeute bien que la mobilisation ait été particulièrement importante.

L’exposition Marseille et mai 68 retrace l’histoire de ces quelques semaines selon plusieurs approches. Le volet historique montre comment le mouvement a pris forme et s’est développé, et quelles conséquences, immédiates ou plus lointaines, il a eu sur l’évolution de la société française. Surtout, l’exposition insiste sur les aspects particuliers des événements à Marseille et leur traitement par la presse quotidienne.

Le deuxième volet de l’exposition est consacré à l’art en 68, domaine ayant particulièrement contribué et profité de l’agitation des idées durant cet épisode. La présentation d’une sélection d’œuvres d’art contemporain nous rappelle également que le mouvement de mai 68 s’inscrit dans un moment particulier où des formes de contestations se sont développées partout dans le monde.

Exposition présentée en salle d’exposition temporaire et dans l’espace d'accueil en accès direct par la galerie marchande du Centre Bourse.
Accès par le hall d’accueil du musée : entrée au 2 rue Henri Barbusse 13001 ou rez-de-chaussée de la Galerie marchande du Centre Bourse.
Renseignements à l’accueil du musée et au 04 91 55 36 00/ musee-histoire@marseille.fr

Commissariat

Catherine Roux, conservatrice de bibliothèque, musée d’Histoire de Marseille

Conseillers scientifiques

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite d’histoire contemporaine, UMR LARHRA - Université de Lyon 1

Robert Mencherini, Professeur honoraire d’histoire contemporaine, UMR TELEMME - AMU

Jean-Marie Guillon,Professeur émérite d’histoire contemporaine, UMR TELEMME – AMU-CNRS

Guillaume Theulière, conservateur, adjoint au directeur des musées de la Ville de Marseille

 

 

 


JUSQU'AU 30 SEPTEMBRE 2018

Dans le cadre de l'événement « 50 ANS. LES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES DE LA BOURSE, 1967-2017 »

Visites commentées

Cette exposition de photographies évoque l’histoire du quartier dit « de derrière la Bourse ». Elle met en évidence les différents événements qui ont bouleversé ce quartier, depuis le percement de la rue Impériale en 1862, actuelle rue de la République, jusqu’à sa totale destruction en 1927. Devenu terrain vague, ce « grand vide » va connaître des usages multiples : jardin public, lieu d’accueil de foires et de cirques, parking…
En 1967, à l’occasion d’un chantier d’urbanisme impulsé par Gaston Defferre, les archéologues mettent au jour l’entrée de la ville grecque de Massalia et une partie du port romain. C’est cette histoire que l’exposition propose de redécouvrir au travers d’une cinquantaine de photographies documentaires. Elle prend place sur les grilles du site archéologique de la Bourse et sur la passerelle d’accès au Centre Bourse.

En prolongement, l’ensemble de ces photographies peuvent être consultées sur écrans numériques en séquence 13 du parcours permanent des collections. Accès libre.

 

Visuel : Vue de la place du Cheval Blanc avant sa démolition pour l’ouverture de la rue Impériale, aujourd’hui rue de la République. Vue prise du coté de la rue du cheval blanc, 1862.
Adolphe Terris
Photographie extraite de Album photographique d’anciennes rues démolies pour l’ouverture de la rue Impériale 1862 - 2000.1.1.4 - coll. musée d’Histoire de Marseille


JUSQU'AU 30 SEPTEMBRE 2018

Dans le cadre de l'événement « 50 ANS. LES FOUILLES ARCHÉOLOGIQUES DE LA BOURSE, 1967-2017 »

Visites commentées

Cette exposition de photographies évoque l’histoire du quartier dit « de derrière la Bourse ». Elle met en évidence les différents événements qui ont bouleversé ce quartier, depuis le percement de la rue Impériale en 1862, actuelle rue de la République, jusqu’à sa totale destruction en 1927. Devenu terrain vague, ce « grand vide » va connaître des usages multiples : jardin public, lieu d’accueil de foires et de cirques, parking…
En 1967, à l’occasion d’un chantier d’urbanisme impulsé par Gaston Defferre, les archéologues mettent au jour l’entrée de la ville grecque de Massalia et une partie du port romain. C’est cette histoire que l’exposition propose de redécouvrir au travers d’une cinquantaine de photographies documentaires. Elle prend place sur les grilles du site archéologique de la Bourse et sur la passerelle d’accès au Centre Bourse.

En prolongement, l’ensemble de ces photographies peuvent être consultées sur écrans numériques en séquence 13 du parcours permanent des collections. Accès libre.

 

Visuel : Vue de la place du Cheval Blanc avant sa démolition pour l’ouverture de la rue Impériale, aujourd’hui rue de la République. Vue prise du coté de la rue du cheval blanc, 1862.
Adolphe Terris
Photographie extraite de Album photographique d’anciennes rues démolies pour l’ouverture de la rue Impériale 1862 - 2000.1.1.4 - coll. musée d’Histoire de Marseille

S'abonner à RSS - Au musée