Gaulois, Romains, Français, Chinois … L’art et la manière de produire et de consommer le vin

 VISITE COUP DE COEUR  Le jeudi 26 à 11h30

Dans le cadre de Allez savoir ! Festival des sciences sociales


Rencontre avec Boris Pétric, anthropologue, directeur du Centre Norbert Elias-CNE (EHESS,
CNRS, AMU), réalisateur du film « Château Pékin » et David Djaoui, archéologue au Musée
départemental de l’Arles antique, commissaire de l’exposition « On a rien inventé ! Produits,
commerce et gastronomie dans l’Antiquité romaine »
au musée d’Histoire de Marseille


Gratuit, accès dans la limite des places disponibles : jauge limitée à 20 personnes.
Réservations obligatoires auprès du musée d'Histoire de Marseille : 0491553600
ou : musee-histoire@marseille.fr


Suivie de la projection du film « Château Pékin » à l’auditorium du musée à 12h30

Trois personnages principaux évoluent entre la France et la Chine : une femme d’affaires chinoise, un oenologue français implanté en Chine et un jeune sommelier. Le film aborde les relations entre Chinois et Français dans le domaine du vin et, plus généralement, le défi de transmettre une relation à la nature et au temps au-delà des différences culturelles. Gérard Colin, un œnologue bordelais expatrié en Chine depuis vingt ans, a construit plusieurs vignobles clé en main pour des milliardaires chinois et étrangers, et tente de transmettre ses connaissances à des Chinois. Madame Tsao, une femme d’affaires chinoise ayant fait fortune dans le commerce du thé, du tabac et de l’alcool, rêve de construire un vignoble biologique dans sa région natale du Yunnan. Loin de l’image caricaturale du nouveau riche chinois, on découvre une femme distinguée et curieuse. Jack Cheung est un jeune sommelier chinois qui travaille chez un collectionneur de vins de Hong-Kong. Son parcours nous permet de décrypter l’engouement des Chinois pour le vin et nous donne accès à la complexité du goût chinois.

 VISITE COUP DE COEUR  Le jeudi 26 à 11h30

Dans le cadre de Allez savoir ! Festival des sciences sociales


Rencontre avec Boris Pétric, anthropologue, directeur du Centre Norbert Elias-CNE (EHESS,
CNRS, AMU), réalisateur du film « Château Pékin » et David Djaoui, archéologue au Musée
départemental de l’Arles antique, commissaire de l’exposition « On a rien inventé ! Produits,
commerce et gastronomie dans l’Antiquité romaine »
au musée d’Histoire de Marseille


Gratuit, accès dans la limite des places disponibles : jauge limitée à 20 personnes.
Réservations obligatoires auprès du musée d'Histoire de Marseille : 0491553600
ou : musee-histoire@marseille.fr


Suivie de la projection du film « Château Pékin » à l’auditorium du musée à 12h30

Trois personnages principaux évoluent entre la France et la Chine : une femme d’affaires chinoise, un oenologue français implanté en Chine et un jeune sommelier. Le film aborde les relations entre Chinois et Français dans le domaine du vin et, plus généralement, le défi de transmettre une relation à la nature et au temps au-delà des différences culturelles. Gérard Colin, un œnologue bordelais expatrié en Chine depuis vingt ans, a construit plusieurs vignobles clé en main pour des milliardaires chinois et étrangers, et tente de transmettre ses connaissances à des Chinois. Madame Tsao, une femme d’affaires chinoise ayant fait fortune dans le commerce du thé, du tabac et de l’alcool, rêve de construire un vignoble biologique dans sa région natale du Yunnan. Loin de l’image caricaturale du nouveau riche chinois, on découvre une femme distinguée et curieuse. Jack Cheung est un jeune sommelier chinois qui travaille chez un collectionneur de vins de Hong-Kong. Son parcours nous permet de décrypter l’engouement des Chinois pour le vin et nous donne accès à la complexité du goût chinois.